Les services d’aide et d’accompagnement à domicile

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile

Les services d’aide et d’accompagnement à domicile ont une mission sacrée : offrir une vie heureuse et sécurisée aux seniors dépendants souhaitant rester à domicile. L’objectif est de permettre à ces personnes de vivre dans un lieu qu’ils chérissent, tout en leur fournissant une vie épanouie.

  • L’accompagnement à domicile pour pallier le manque de place en EHPAD 

Le 2 décembre 2020, la Direction de la Recherche, des Études, de l’Évaluation et des Statistiques (DRES) publie une étude sur les places en EHPAD. Elle annonce que le nombre de personnes en perte d’autonomie va passer de 2,4 millions en 2019 à 3 millions en 2030. Les besoins de places en maison de retraite vont plus que doubler par rapport au nombre de places réellement créées.

C’est un problème pour Marseille où la capacité d’accueil des EHPAD est déjà très basse : 11,9 %. Aussi, pour s’occuper convenablement des personnes âgées dépendantes, les services d’aide à domicile Marseille sont fortement sollicités. Cette solution consiste à maintenir les seniors dépendants au sein de leur domicile. Et ce, en leur offrant l’aide, le soin et l’accompagnement dont elles ont besoin face à leur perte d’autonomie. 

  • L’accompagnement à domicile pour préserver le bien-être des personnes âgées 

Le maintien à domicile est une solution permettant de réduire la dépression chez les personnes âgées. Le site gouvernemental vie-public.fr a publié que 18 % de pensionnaires souffrent de dépression, contre 7 % pour ceux qui restent à domicile. 47 % des pensionnaires d’EHPAD prennent d’antidépresseurs contre 14 % de ceux qui restent à domicile.

  • Au sein de leur domicile, les personnes âgées restent entourées de leurs repères : leurs voisins, leurs plantes, leurs animaux domestiques, leurs effets personnels.   
  • Elles conservent une certaine indépendance par rapport à la vie en maison de retraite. Elles peuvent établir leur propre emploi du temps, choisir leur menu, choisir la couleur de leur chambre, recevoir leurs proches à tout moment, etc. 
  • L’accompagnement à domicile pour améliorer les conditions de vie des seniors 

Une aide à domicile intervient au domicile de la personne dépendante pour lui offrir son aide et sa présence. 

Son aide d’abord, parce qu’elle assiste la personne dans tous les gestes et les tâches qu’elle n’arrive plus à faire seule : 

  • Entretien d’hygiène corporelle, habillage, déplacement, transfert entre le lit et le fauteuil, prise de repas…  
  • Courses, préparation du repas, ménage, rangement des chambres, lessive, repassage… 
  • Aides et accompagnements spécifiques pour les personnes en situation de handicap et les personnes souffrant de maladie de Parkinson ou d’Alzheimer.  

La présence de l’aidant à domicile est également très importante pour le bien-être psychologique de la personne âgée dépendante. 

  • L’aidant tient compagnie à la personne âgée, il discute avec elle, effectue des activités ludiques avec elle, balade avec elle…
  • L’aidant peut aussi assurer une présence de nuit lorsque c’est nécessaire. 
  • L’aidant accompagne la personne aidée dans toutes ses sorties (activités de loisirs, check-up médical, visite des membres de la famille…).
  • Les services d’aide et d’accompagnement à domicile pour soulager les proches des personnes en perte de mobilité 

Nombreuses sont les familles qui partagent leur vie avec leurs parents âgés et dépendants. Mais les obligations de la vie quotidienne limitent les temps qu’ils ont à leur disposition pour s’occuper convenablement de ces derniers. En effet, il n’est pas facile de devoir habiller les enfants et de faire pareil pour les parents dépendants avant d’aller travailler.

Il se peut aussi que la personne âgée ait des besoins particuliers alors que ses proches sont au bureau. L’aide à domicile peut alors intervenir ponctuellement ou régulièrement pour leur apporter une assistance.

Il y a aussi ce qu’on appelle un « aidant familial ». C’est un membre de la famille qui s’est dévoué aux services de la personne dépendante. Celui-ci est un non-professionnel, il peut donc être débordé par les besoins de la personne en perte d’autonomie. C’est là que l’aidant professionnel intervient pour le soulager. L’accompagnant professionnel permet aussi à l’aidant familial de prendre des vacances.

Related Posts