Les plus grands records d’apnée au monde

L’apnée, cette activité entourée de trop de préjugés dans l’univers des sports aquatiques, fait de plus en plus d’adeptes. Et la raison de cela est simple car, de un, il s’agit d’une activité à sensation forte, et de deux, elle peut procurer de nombreux bienfaits aussi bien pour le corps que pour l’esprit.

C’est une activité subaquatique qui permet de s’immerger, de se détendre et de se ressourcer. Elle permet de changer d’univers et de repères et elle est aussi efficace pour entretenir la forme. Elle apprend également à maîtriser le souffle, la respiration et l’amplitude ventilatoire et si elle est prise au sérieux, elle peut même devenir un mode de vie.

Il convient de noter que certaines organisations comme l’AIDA et la CMAS valident les records en apnée. Et voici la liste des plus grands records d’apnée au monde par discipline.

Record du monde d’apnée statique

En prenant tout d’abord le cas de la discipline de base de l’apnée, c’est-à-dire de l’apnée statique, celle-ci se pratique en piscine, notamment en surface et en position allongée et immobile, et elle demande à l’apnéiste de retenir le plus longtemps possible sa respiration, avec la tête dans l’eau.

Autrement dit, elle nécessite donc à la fois une bonne concentration, un relâchement musculaire et une grande motivation. D’après l’AIDA, c’est l’apnéiste français Stéphane Mifsud qui détient le record du monde en la matière avec une performance de 11 minutes 35 secondes.

Record du monde d’apnée dynamique

Pour ce qu’il en est du record du monde d’apnée dynamique avec et sans palmes, l’apnéiste polonais MateuszMalina le détient avec une performance de 300 m. En fait, cette discipline demande à l’alpéniste de parcourir la plus grande distance possible en immersion. Ainsi, l’apnée se pratique donc dans une piscine et elle permet à l’apnéiste de porter ou non des palmes.

Il y a lieu de préciser que cette activité peut être dangereuse si elle n’est pas encadrée. Et il est préférable de commencer par un stage apnée à Toulon pour conforter ses techniques de l’apnée et pour approfondir la connaissance de soi afin de descendre avec aisance et sérénité à plusieurs mètres de profondeur.

Record du monde d’apnée en immersion libre

En ce qui concerne le record d’apnée en immersion libre, il a été obtenu par le russe Alexey Molchanov avec une performance de 125 m de profondeur. Ici, l’objectif est de descendre le plus profond possible en se servant d’un câble tant à la descente qu’à la remontée. Ce qui demande donc une bonne maîtrise de soi et des sensations et aussi l’aptitude à dépasser ses limites.

Record du monde d’apnée en poids constant

Par ailleurs, le record d’apnée en poids constant avec palmes est aussi le russe Alexey Molchanov avec une performance de 130 m et le record d’apnée constant sans palmes est le néozélandais William Trubridge avec une performance de 102 m.

Il est utile de rappeler que l’apnée en poids constant demande à l’apnéiste de descendre et de remonter par ses propres moyens. Elle se pratique avec ou sans palmes et elle ne permet pas à l’apnéiste de toucher le filin guide, ni de changer de lest durant l’immersion sous-marine.

Record du monde d’apnée en poids variable

A la différence de l’apnée en poids constant, l’apnée en poids variable demande à l’apnéiste de s’immerger le plus profond possible à l’aide d’un lest de 30 kg au maximum. Ensuite, ce dernier doit remonter en comptant sur la force de ses palmes ou en utilisant le filin guide, mais sans lest.

Le record du monde pour cette discipline est le grec StavrosKastrinakis avec une performance de 146 m de profondeur.

Record du monde d’apnée no-limit

Bien sûr, il y a également ce qu’on appelle l’apnée no-limit, une discipline qui demande à l’apnéiste de descendre à l’aide d’une gueuse, puis de remonter à l’aide d’un ballon gonflé d’air ou d’un parachute.

Il est vrai que cette activité n’est plus très pratiquée de nos jours en raison des décès de quelques pratiquants, mais elle enregistre quand même un record du monde : celui de l’autrichien Herbert Nitsch avec une performance de 214 m.

Record du monde d’apnée sous glace

Le record du monde d’apnée sous glace a été décroché par le français Arthur Guérin-Boëri. Cet apnéiste a parcouru 175 m à la nage sous la glace pour battre StigSeverinsen, une performance surprenante réalisé dans le lac gelé de Sonnanen en Finlande.

Record du monde d’apnée d’endurance

La dernière discipline à soulever est l’apnée d’endurance. Cette activité demande à l’apnéiste d’alterner les phases de ventilation et d’apnée tout en faisant une petite course contre la montre. Autrement dit, l’objectif est de couvrir le plus de distance possible sur un temps donné.

Le record du monde d’apnée d’endurance de 24 heures (apnée dynamique avec palmes) est le français Andy Cabrera Avila avec une performance de 53 km 350 et le record du monde d’apnée statique 3 heures est le français Pascal Mazé avec une performance de 2h 41m 55 s. Il y a lieu de souligner que cet apnéiste français Pascal Mazé détient aussi le record du monde d’apnée en nage de surface (crawl).

Related Posts