dermopigmentation

La dermopigmentation : un technique efficace de maquillage permanent

Les techniques à appliquer pour se faire beau et belle sont innombrables. Chaque année, il émerge différentes méthodes qui révolutionnent le domaine des soins du corps. Ces méthodes sont plus ou moins accessibles à tous ceux et celles qui désirent prendre soin d’eux tout en usant des procédés modernes et en accord avec leurs besoins. La dermopigmentation est comptée parmi les tendances en matière de maquillage permanent. Le concept n’est pas totalement nouveau, pourtant il continue à avoir un certain succès. C’est une technique notamment appréciée pour son efficacité.

Le principe de la dermopigmentation

La dermopigmentation est une méthode esthétique, qui suppose l’introduction d’une substance colorée au niveau de la partie profonde de la peau. Cette opération vise à dessiner un motif visible, de manière permanente ou semi-permanente. Le professionnel en dermopigmentation utilise un outil spécifique doté d’aiguilles spécialement conçues pour injecter le produit. Par ailleurs, cette méthode est réalisée à des fins purement esthétiques, ou encore réparatrices.

En effet, il est possible de retrouver la dermopigmentation dans le domaine médical. Le procédé est utilisé pour masquer les traces ou stigmates d’un accident ou encore d’une maladie. Dans le monde de l’esthétique, la technique est privilégiée pour disposer d’un maquillage permanent de qualité. Lors d’une séance, le praticien applique une crème anesthésiante avant de pratiquer la méthode proprement dite. La séance en question dure environ 1h30. Les personnes qui effectuent la dermopigmentation devront avoir suivi une formation en dermopigmentation comme sur ce site.

Quelle différence entre cette méthode et celle du microblading ?

En matière de maquillage permanent, deux méthodes sont à distinguer. D’une part, il y a la dermopigmentation, d’autre part, il y a le microblading. Les deux permettent d’obtenir un maquillage indélébile ou semi-permanent. Ce sont toutefois des procédés qui possèdent une différence. Il est effectivement important de noter que même si les deux méthodes appartiennent à un même domaine (celle du maquillage permanent), des détails les distinguent. En premier lieu, il y a la différence entre les outils utilisés.

En dermopigmentation le praticien use de ce que l’on appelle le dermographe. C’est en fait une console, et aussi d’une pièce à main dotée d’une aiguille stérilisée, spécialement conçue pour la dermopigmentation. L’injection du produit se fait au niveau du derme du sourcil. Quant à la méthode du microblading, elle s’effectue avec un stylet qui se charge d’injecter les pigments biorésorbables dans le derme du sourcil. En second lieu, la distinction entre les deux procédés de maquillage permanent peut se faire au niveau des zones du visage qui pourront être traitées. Le microblading ne concerne que le maquillage des sourcils. La dermopigmentation peut, quant à elle, être réalisée sur les lèvres, et aussi sur le contour des yeux.

Enfin, si l’on observe le résultat des deux procédés de maquillage permanent et semi-permanent, la dermopigmentation permet de créer un effet de tridimensionnalité, et d’ombrage, tandis que le microblading donne l’occasion de tracer des poils d’une finesse impressionnante. Les deux méthodes peuvent tout à fait être combinées sur un seul et même patient. On parle alors de technique hybride.

 

Related Posts