Comment bien réhydrater un veau en diarrhée ? 

La diarrhée du veau est une pathologie qui touche la plupart des jeunes bovins après leur naissance jusqu’au sevrage. Il faut dire que ce problème peut engendrer une déshydratation sachant qu’ils vont perdre beaucoup d’eau. Ce qui amène à des problèmes d’absorption d’aliments puisque la muqueuse intestinale ne fonctionnera pas correctement. Ce qui engendre une dénutrition. Si les conséquences persistent, il pourrait y avoir des dérèglements circulatoires provoquant une acidose sanguine qui est réellement dangereuse pour la santé en général du veau. Dans ce cas, pour éviter que les choses n’empirent, il est vivement conseillé de prendre les mesures nécessaires pour réhydrater le veau ayant une diarrhée.

La diarrhée des veaux en quelques lignes

En règle générale, la diarrhée des veaux est due à des virus comme le rotavirus, des parasites tels que les coccidies ou encore des bactéries comme l’Escherichia coli. Mais elle peut également être causée par des agents infectieux spécifiques comme le virus de la diarrhée virale bovine ou BVD.

Par ailleurs, le diagnostic et les examens de laboratoire dépendront de plusieurs facteurs. Notamment de l’âge du veau qui peut être de quelques jours à quelques semaines, mais aussi des caractéristiques de la diarrhée : sanguinolente, aqueuse ou avec des débris de muqueuse. Ce sera à partir de ces informations que le vétérinaire pourra prescrire le traitement adapté.

Très souvent, les spécialistes recommandent un réhydratant pour veaux afin de soigner les troubles associés à la diarrhée. Ce remède est surtout efficace pour sa forte teneur en ions. Ce qui facilite l’absorption d’eau par le tube digestif. Le métabolisme s’effectue donc par des apports de lactose qui arrivent à stimuler les enzymes de digestion ou lactases et qui produisent du glucose. 

Ce dernier réduit en effet la dénutrition et favorise la réabsorption d’eau. Le veau sera alors capable de digérer le lait à partir de la présence du lactosérum. De son côté, le bicarbonate est aussi utilisé pour lutter contre l’acidose sanguine. Le vétérinaire saura quoi faire dans tous les cas.

Comment lutter et prévenir la diarrhée des veaux ?

Si la diarrhée touche un de vos veaux, il est tout d’abord important de procéder à quelques gestes simples. Il faudra réchauffer le veau. Après cela, il faut le réhydrater par voie orale et lui apporter plus d’énergie. Autrement, la suite sera confiée à un vétérinaire.

Dans tous les cas, en cas de diarrhée, l’idéal serait notamment de définir les causes. Cette action demande la réalisation d’analyses. Pour se faire, le mieux serait de réaliser un prélèvement des fèces diarrhéiques avant même le traitement. Cette action doit être effectuée en laboratoire d’analyse. En cas de veaux morts, il est aussi judicieux de réaliser une autopsie.

Dans d’autres cas, il est possible d’effectuer d’autres analyses complémentaires pour renforcer le diagnostic. Cela permettrait de déterminer exactement les facteurs alarmants. Ce sera après qu’il sera possible de réaliser un diagnostic spécial sur les adultes pour déterminer les caractéristiques du transfert immunitaire chez les petits. Ce sont des actions importantes à envisager afin de mieux lutter contre la diarrhée des veaux.

Malgré cela, des méthodes de prévention peuvent être mises en évidence pour éviter la survenue de la diarrhée. Déjà, il faudra s’assurer de la bonne hygiène de la stabulation et des parcs à veaux. Elle doit notamment être désinfectée à chaque curage ou encore durant l’été. Le paillage doit également être suffisant pour que les pis soient propres en tout temps. La litière doit également être sèche régulièrement. Selon le cas, les veaux malades doivent être isolés pour éviter la transmission à d’autres. Si la vaccination est surtout administrée à une vache pleine, il faudra connaître la date du terme et s’assurer d’administrer d’une manière précoce le colostrum au veau afin que la transmission des anticorps maternels soit optimale. 

Lisez ça.

Related Posts